Le Psyllium blond et la perte de poids

Chez les enfants et les adolescents des pays développés, la prévalence de l'obésité a fortement augmenté au cours des dernières décennies et on observe fréquemment une résistance à l'insuline, une intolérance au glucose et une augmentation des niveaux de cholestérol dans le sang. Certains composants alimentaires tels que les aliments à faible indice glycémique et les fibres alimentaires comme le Psyllium blond pourraient être utilisés pour améliorer l'homéostasie du glucose et diminuer les taux de cholestérol chez ces personnes.  Le Psyllium blond ou enveloppe d'ispaghula (l'enveloppe des graines de Plantago ovata) est un mélange de polysaccharides neutres et acides contenant de l'acide galacturonique avec un rapport de fibre soluble / insoluble de 70/30. Certains aliments pourraient être enrichis avec du psyllium, comme le pain, les céréales et les pâtes alimentaires.

Le mécanisme d’action du Psyllium blond sur la perte de poids

Les apports en fibres et en grains entiers ont été associés à une réduction des risques d'obésité, de surpoids et de rapport taille / hanche élevé  [1,2] et les effets des fibres sur l'appétit et la satiété ont été proposés comme mécanismes majeurs. La satiété est une réaction complexe qui peut être influencée par la composition en macronutriments, la palatabilité, la densité énergétique et les propriétés physiques des aliments. La fibre peut retarder la faim et augmenter la satiété en ralentissant le taux de vidange gastrique  [3]. Les fibres solubles telles que les pectines et les gommes sont hydrophiles et forment des composés visqueux qui distendent l'estomac et ralentissent la vidange gastrique [4]. La fibre de Psyllium agit de la même façon, elle a été montrée pour retarder la vidange gastrique, augmenter la satiété et réduire la faim  [5]. Alternativement ou en plus, les aliments riches en fibres comme le Psyllium peuvent diminuer significativement les niveaux de cholestérolémie et réduire l'apport énergétique en déplaçant les aliments riches en énergie qui contribuent à l'obésité (par exemple, la dilution de l'apport énergétique) [fig. 1].

psyllium fibres solubles cholesterol

sources image : http://www.santescience.fr/psyllium-blond/

Quelques études montrant l’efficacité du Psyllium dans la perte de poids

Il a été démontré que la consommation du Psyllium améliore les réponses au glucose et à l'insuline chez l'animal et chez l'homme [6]. Les effets de la supplémentation en Psyllium sur la sensibilité périphérique à l'insuline et sur la protéine porteuse du glucose ont été étudiés chez des rats mâles, prédisposés à l'AVC et spontanément hypertendus nourris avec un régime hypercalorique de 5 à 9 semaines. Un test de tolérance au glucose par voie orale a montré que la glycémie plasmatique à jeun était significativement réduite dans le groupe supplémenté en Psyllium par rapport au groupe supplémenté en cellulose.
L'action de réduction du glucose du Psyllium résulte de la formation d'un gel visqueux en solution aqueuse. Ce gel peut entraver l'accès du glucose à l'épithélium absorbant de l'intestin grêle, effaçant ainsi les pics de glucose postprandiaux. En outre, les fibres solubles, en retardant la vidange gastrique, ils ralentissent ainsi l'absorption des glucides [7,8]. Un autre mécanisme pouvant contribuer à l'effet postprandial du Psyllium est la séquestration des hydrates de carbone ingérés avec le repas, retardant ainsi leur accès aux enzymes digestives.

Une autre étude de Pal et al. a montré que les niveaux d'insuline étaient significativement diminués dans un groupe de sujets en surpoids consommant une alimentation saine avec une addition quotidienne de 21 g de Psyllium par rapport à un groupe témoin après 6 et 12 semaines d'intervention. [9]
Le psyllium blond peut donc être administré en complément du traitement diététique pour le diabète et réduit également les facteurs de risque associés au syndrome métabolique, aidant ainsi à perdre les kilos excédentaires à un rythme régulier [10].
Parce que les suppléments de Psyllium peuvent retarder ou diminuer l'absorption de certains traitements thérapeutiques, ne prenez pas de Psyllium en même temps que d'autres traitements. Les supplémentations de Psyllium doivent être prises au moins une à deux heures avant de prendre d'autres médicaments ou deux à quatre heures après la prise de médicaments.

Références :

  1. Liu S, Willett WC, Manson JE, et al. Relation between changes in intakes of dietary fiber and grain products and changes in weight and development of obesity among middle-aged women. Am J Clin Nutr. 2003;78:920–927.
  2. Lairon D, Arnault N, Bertrais S, et al. Dietary fiber intake and risk factors for cardiovascular disease in French adults. Am J Clin Nutr. 2005;82:1185–1194.
  3. Benini L, Castellani G, Brighenti F, et al. Gastric emptying of a solid meal is accelerated by the removal of dietary fibre naturally present in food. Gut. 1995;36:825–830
  4. Sanaka M, Yamamoto T, Anjiki H, et al. Effects of agar and pectin on gastric emptying and postprandial glycaemic profiles in healthy human volunteers. Clin Exp Pharmacol Physiol. 2007;34:1151–1155
  5. Bergmann JF, Chassany O, Petit A, et al. Correlation between echographic gastric emptying and appetite: influence of psyllium. Gut. 1992;33:1042–1043
  6. Mechanisms of action of beta-glucan in postprandial glucose metabolism in healthy men. Battilana P, Ornstein K, Minehira K, Schwarz JM, Acheson K, Schneiter P, Burri J, Jéquier E, Tappy L Eur J Clin Nutr. 2001 May; 55(5):327-33.
  7. Effect of pectin on jejunal glucose absorption and unstirred layer thickness in normal man. Flourie B, Vidon N, Florent CH, Bernier JJ Gut. 1984 Sep; 25(9):936-41.
  8. Impact of cereal fibre on glucose-regulating factors. Weickert MO, Mohlig M, Koebnick C, Holst JJ, Namsolleck P, Ristow M, Osterhoff M, Rochlitz H, Rudovich N, Spranger J, Pfeiffer AF Diabetologia. 2005 Nov; 48(11):2343-53.
  9. Effects of psyllium on metabolic syndrome risk factors. Pal S, et al. Obes Rev. 2012.
  10. The effects of 12-week psyllium fibre supplementation or healthy diet on blood pressure and arterial stiffness in overweight and obese individuals. Pal S, et al. Br J Nutr. 2012.

 

 

 

incentive psyllium blond bio